← Partagez cette page

Les 57 (fausses) excuses pour ne pas réussir [Napoleon Hill]

Catégorie(s): Conseils pour réussir sa vie, Lectures conseillées

Napoleon Hill a publié en 1945 Réfléchissez et devenez riche, un best seller intemporel, un livre qui demeure un ovni dans le monde du développement personnel et de la réussite . Il a écrit cet ouvrage pour Andrew Carnegie, un riche industriel américain.

Napoleon Hill – qui a écrit ce livre sur plusieurs années – a rencontré les gens à succès de l’époque pour savoir quels étaient, justement, les secrets de leur réussite. C’est ainsi que le livre est né.

Tous les aspects de la réussite recensés par Napoleon Hill sont abordés. On y parle de désir et d’envie (le facteur clé de réussite selon l’auteur) d’apprentissage de connaissances spécifiques, d’imagination, d’auto suggestion, de persévérance, de capacité de réflexion et d’analyse, et même de vie amoureuse..!

napoleon-hill-reflechissez-et-devenez-riche

Tous les thèmes abordés découlent de ses observations et sont illustrés d’exemple.

Tout se tient. Tout est lié. Tout est cohérent.

Ce livre est un ovni, je vous dis !

Je ne parlerai pas de l’ensemble du contenu dans cet article mais d’un point qui touche tous ceux qui ont le désir de réussir… mais qui n’osent pas passer à l’action.

Voici la recette de Napoleon Hill résumée :

recette-napoleon-hill

 

Ceux qui se trouvent plus facilement des excuses (des alibis) pour ne pas avancer, que des raisons pour vivre la vie de leurs rêves.

Les excuses que l’on trouve dans ces cas-là ne sont pas toujours justifiées.

Napoleon Hill a listé 57 excuses. L’auteur estime qu’aucune n’est valable.

(PS/ Il en manque 3 que je n’ai pas réussi à traduire convenablement… Sorry).

 

Les voici:

  • si je n’avais pas de femme et de famille…
  • si j’avais de l’argent…
  • si j’avais une bonne formation…
  • si je pouvais trouver un job…
  • si j’étais en bonne santé…
  • si j’avais le temps…
  • si le moment était plus propice…
  • si les autres me comprenaient…
  • si les conditions étaient différentes…
  • si je pouvait recommencer ma vie…
  • si je n’avais pas peur de ce que pourraient dire les autres…
  • si on m’avais donné ma chance…
  • si j’avais de la chance…
  • si rien ne m’arrêtais…
  • si seulement j’étais plus jeune…
  • si seulement je pouvais faire ce que je veux…
  • si j’étais né riche…
  • si je pouvais rencontrer « les bonnes personnes »…
  • si j’avais le talent de certains…
  • si j’osais m’affirmer…
  • si j’avais saisi les opportunités passées…
  • si les gens ne mettaient pas hors de moi…
  • si je n’avais pas à rester à la maison et m’occuper des enfants…
  • si je pouvais mettre de l’argent de côté…
  • si seulement mon chef m’appréciait..
  • si j’avais quelqu’un a aider…
  • si ma famille me comprenait…
  • si je vivais dans une grande ville…
  • si je pouvais juste passer à l’action…
  • si j’étais libre…
  • si j’avais la personnalité de certains…
  • si je n’étais pas si gros…
  • si mes talents étaient reconnus…
  • si je pouvais faire un break…
  • si je pouvais solder mes crédits…
  • si je n’avais pas échoué…
  • si je savais comment…
  • si personne ne s’opposait à moi…
  • si je n’avais pas tant de soucis…
  • si je pouvais rencontrer l’âme soeur…
  • si les gens n’étaient pas si bête…
  • si ma famille n’était pas aussi extravagante…
  • si j’étais sûr de moi…
  • si la chance ne me fuyait pas…
  • si je n’étais pas né sous la mauvaise étoile…
  • si ce n’était pas vrai que « ce qui doit arriver, arrive »
  • si je n’avais pas à travailler si dur…
  • si je n’avais pas perdu d’argent…
  • si j’habitais dans un autre quartier…
  • si je n’avais pas ce passif…
  • si j’avais mon propre business…
  • si les autres voulaient bien m’écouter…

 

Chacun de nous se sentira concerné… ou pas!

Les excuses, les alibis, les « bonnes raisons » nous empêchent d’avancer…

Et pourquoi nous accrochons-nous à nos excuses, pourquoi les défendons-nous si fermement ?

Parce que nous les avons créées ! Elles ne sont pas la réalité, elles ne sont qu’un frein à notre épanouissement. Les excuses ne sont que des excuses… artificielles ! Et nous les défendons si ardemment non pas pour convaincre les autres que nous ne pouvons pas agir, mais pour nous convaincre nous-même ! C’est vicieux, n’est-ce pas ?

Ces excuses, ces créations de notre esprit renvoient à des notions telles que les pensées automatiques, les discours intérieurs et une perception erronée de la réalité (généralisation, distorsion…)

Et tout ce temps passé à créer des excuses, à les entretenir, à se trouver des bonnes raisons de ne pas faire ceci ou cela… tout ce temps serait tellement plus utile s’il était utilisé pour expérimenter, pour oser, pour apprendre, pour passer à l’action. Pour vivre sa vie.

 

  • Combien d’entre nous repoussent leurs projets à plus tard parce que ceci ou cela..?
  • Combien d’entre nous rangent leurs désirs bien au fond de leur poche parce que ceci ou cela..?
  • Combien d’entre nous n’acceptent ne s’autorisent pas à vivre pleinement leurs rêves parce que ceci ou cela..?

 

Ne perdez pas de temps à vous chercher de (fausses) bonnes excuses.

Agissez.

Vivez.

Et quoique vous fassiez… vous aurez réussi !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)